La Tradition du Bien Vivre

Hôtel – Spa – Rituels

Depuis 25 ans, l’hospitalité au pied du Mont Blanc.

Auberge de La Maison - L’histoire
Auberge de La Maison - L’histoire

L’histoire

La famille Garin: une longue histoire d’hospitalité à Courmayeur

L’Auberge de La Maison fête ses 25 ans mais l’histoire de la famille Garin a des racines profondes antérieures.

L’histoire de l’hospitalité commence dans les années 1950 lorsque les grands-parents d’Alessandra Garin prennent en gestion la Locanda Belvedere dans le Val Ferret, puis La Brenva à Entrèves. Leo Garin, le père d’Alessandra, un des hommes symbole du tourisme de la Vallée, participe activement au bon fonctionnement des activités jusqu’aux années 1960 où il fonde, dans ce qui était la maison de son père, “La Maison de Filippo”, le restaurant.

Aujourd’hui, il n’est plus géré par Leo mais deviendra un des plus célèbres et plus renommés de la Vallée d’Aoste, étoilé Michelin et destination de tous les grands protagonistes du tourisme à Courmayeur, des actrices aux politiciens jusqu’aux plus hauts dirigeants de l’État, italiens et français.

Et grâce à la grande passion de collectionneur de meubles anciens, d’œuvres d’art, de meubles et d’objets de montagne, il crée ainsi en 1996 l’Auberge de la Maison, juste en face de la Maison de Filippo.

1996-2021

la tradition du bien vivre fête ses 25 ans

En 1996, les parents d’Alessandra, Leo et Patrizia ouvrent l’Auberge de la Maison en laissant la Maison de Filippo. La passion de Leo pour le collectionisme de montagne et le goût inné pour le mobilier de Patrizia, font de l’Auberge une véritable maison de l’hospitalité, différente de tous les hôtels de montagne du Mont Blanc.

Anciens meubles alpins, canapés recouverts de tissus recherchés, sculptures en bois, tableaux, estampes, objets d’antan, une riche collection de statuettes en céramique Lenci, anciens jeux en bois, guirlandes, vases de fleurs fraîches, compositions de pot-pourri et le bruit des pas des invités sur le plancher.

En 2004, après avoir terminé ses études à l’École hôtelière de Lausanne, Alessandra Garin, la fille de Leo et Patrizia, prend en gestion l’Auberge. Chaque saison, Alessandra s’est donc occupée de la direction de l’hôtel, réalisant des travaux de rénovation et l’enrichissant avec de nouvelles idées et de nouveaux espaces pour ses hôtes. Et si tout a changé depuis les années 1950, de nouvelles générations, de nouveaux espaces, de nouveaux hôtes, rien n’a vraiment changé.

L’atmosphère et l’accueil, hier comme aujourd’hui, sont un style de vie qui se répand jour après jour dans les murs de l’Auberge. Cordialité et accueil sont des qualités innées dans la famille Garin et se transmettent de génération en génération, en impliquant tous les collaborateurs qui travaillent chaque jour pour donner vie à la tradition du bien vivre et de l’art de l’hospitalité pour précisément faire bien vivre les autres: les hôtes.

Les célébrations

A l’occasion des 25 ans, nous avons élaboré des produits et des thèmes pour célébrer avec nos hôtes le récit de l’hospitalité de l’Auberge de La Maison. Chaque thème raconte un moment de notre histoire et chaque moment parle de nous.

Le traitement

Le bain de glace

Le traitement dédié aux glaciers froids du Mont-Blanc relate la tradition et l’innovation.

De l’Antiquité jusqu’à nos jours, le froid a toujours été utilisé à des fins thérapeutiques, grâce aux importantes propriétés apaisantes et reconstituantes des basses températures. Pour traiter les contusions, les entorses,atténuer l’inflammation des articulations et accélérer la récupération musculaire, la première intervention sera d’appliquer de la glace. Au fil du temps, ces applications ont été de plus en plus affinées et l’exposition contrôlée au froid représente aujourd’hui une véritable avant-garde pour les traitements de bien-être.

Notre traitement prévoit une séance de sauna à 100°C suivie du bain de glace aux herbes alpines. Et pour finir, un massage relaxant.
Pour compléter l’offre, nous avons créé une version dédiée au visage qui prévoit un nettoyage en profondeur et un massage stimulant pour la microcirculation réalisée avec des glaçons infusés de rose alpine.
Réservable en exclusivité à la Maison de l’Eau et exécuté dans le Refuge, le spa privé de l’Auberge.

Le plat

Le plat créé pour célébrer les 25 ans est une réinterprétation de la salade pomme de terre et motzetta, typique de l’Auberge et inventée par Leo Garin dans les années 1970. Leo Garin est un grand pionnier de la cuisine valdôtaine et certaines de ses inventions culinaires sont devenues de véritables plats de la tradition proposés dans les menus des restaurants de la Vallée. La salade de pommes de terre et motzetta, assaisonnée avec de l’huile et du citron en est un exemple.

Pour célébrer ce plat historique, à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire, l’Auberge en propose une version à base de risotto. A découvrir et à commander en exclusivité dans notre restaurant. Une partie du profit sera reversé à des organismes de bienfaisance en sécurité alimentaire.

Auberge de La Maison - Le plat

Le cocktail

Leo Garin a inventé le café valdôtain servi dans la “Coupe de l’Amitié”. A la fin des années 1950, son auberge familiale servait un dessert flambé d’oranges, de noix et de grappa. Avec les peaux d’orange restantes pour la préparation du dessert, il eut l’idée de les utiliser pour un café corretto (corrigé” d’une petite liqueur) à la flamme. Mais il fallait le bol adéquat et ils demandèrent donc à l’un des frères Brunodet, habile tourneur et marqueur, de lui préparer une coupe à quatre becs. Ainsi naquit la célèbre Coupe de l’Amitié. Pour célébrer cette tradition familiale, à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de l’Auberge, nous avons réinterprété le café valdôtain et la coupe de l’amitié. Contrairement à l’original partagé par plusieurs personnes, nous l’offrons dans une version simple et froide, préparée d’abord dans une petite coupe d’amitié et ensuite servie avec de la glace dans notre verre en étain.

Auberge de La Maison - Le cocktail

Le plat

Le plat créé pour célébrer les 25 ans est une réinterprétation de la salade pomme de terre et motzetta, typique de l’Auberge et inventée par Leo Garin dans les années 1970. Leo Garin est un grand pionnier de la cuisine valdôtaine et certaines de ses inventions culinaires sont devenues de véritables plats de la tradition proposés dans les menus des restaurants de la Vallée. La salade de pommes de terre et motzetta, assaisonnée avec de l’huile et du citron en est un exemple.

Pour célébrer ce plat historique, à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire, l’Auberge en propose une version à base de risotto. A découvrir et à commander en exclusivité dans notre restaurant. Une partie du profit sera reversé à des organismes de bienfaisance en sécurité alimentaire.

Le cocktail

Leo Garin a inventé le café valdôtain servi dans la “Coupe de l’Amitié”. A la fin des années 1950, son auberge familiale servait un dessert flambé d’oranges, de noix et de grappa. Avec les peaux d’orange restantes pour la préparation du dessert, il eut l’idée de les utiliser pour un café corretto (corrigé” d’une petite liqueur) à la flamme. Mais il fallait le bol adéquat et ils demandèrent donc à l’un des frères Brunodet, habile tourneur et marqueur, de lui préparer une coupe à quatre becs. Ainsi naquit la célèbre Coupe de l’Amitié. Pour célébrer cette tradition familiale, à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de l’Auberge, nous avons réinterprété le café valdôtain et la coupe de l’amitié. Contrairement à l’original partagé par plusieurs personnes, nous l’offrons dans une version simple et froide, préparée d’abord dans une petite coupe d’amitié et ensuite servie avec de la glace dans notre verre en étain.

Auberge de La Maison - Le plat
Auberge de La Maison - Le cocktail
Auberge de la Maison - Courmayeur

Contacts

Auberge de La Maison
Refuge du Bien Vivre
Via Passerin d'Entrèves, 16 A
11013 Courmayeur (AO)

PI 01046380075
Tél. +39 0165 86 98 11
E-mail info@aubergemaison.it

Cookies | Privacy

Newsletter